Enseignant
Formateur

Art graphique
Infographie

Denis CHRISTINE

Cours et atelier tout public

Encre, crayon, huile, gouache,... sur papier, carton, toile...
Expression libre, copie, interprétation
Infographie, photoshop®, vectorisation, web :
chromie, retouche, montage, optimisation...

Accueil > Cours et formations > Atelier série

Enregistrer au format PDF Cours de dessin

Atelier série

Travail sur une thématique par déclinaison de dessin ou peinture

Il est possible d’aborder une série d’œuvres picturales comme une recherche de déclinaison sur un même sujet concernant une couleur, un moment de la journée, une orientation spatiale, une saison… ou comme une progression dans une histoire.

Recherche de la thématique

C’est toujours une question intéressante de savoir ce que l’on veut dessiner, dessiner ou peindre au point de l’explorer « plus profondément ».

Les séries thématiques sont une exploration de soi en ce qu’elle révèle, non une obsession, mais une recherche. Et en cela, paradoxalement, une thématique est toujours inachevée : plus on explore un objet, et plus on s’aperçoit qu’il reste des choses à explorer, car l’objet devient sujet.

La thématique est donc un sujet, mais il est aussi nécessaire de définir la façon dont on va l’explorer. Rester sur une même matière ou, au contraire, chercher à la différencier ; partir avec l’idée à priori de « variation sur le thème » en gardant véritablement un même sujet et en variant la représentation dans un même style, mais à des moments et selon des angles différents comme le fait Monet avec la cathédrale de Reims ou Rembrant avec ses autoportraits ; ou bien varier les styles sur un même sujet et tenter d’explorer une même vision à travers des techniques picturales différentes ? On le voit, rechercher une thématique est à la fois la recherche d’un sujet et celle d’un cheminement.
Une fois le sujet défini, on peut travailler de deux façons :

  • -En direct  : il s’agit de réaliser directement sa série par la multiplication de travaux terminés, sans avoir fait de recherche et d’étude préparatoire.
  • -En recherche : à l’inverse, il s’agit ici, et cela est préférable, de commencer par un travail d’esquisse, voire par un travail d’inachevé (de la même manière que l’on prendrait des notes à l’écrit) à l’aide de différentes matières pour avoir plusieurs rendus et ainsi cumuler les idées. Par la suite, on conduit en parallèle les premiers travaux terminés avec une continuité dans la recherche — le fait de finir les premières œuvres permettant de savoir si l’on est, ou non, sur la bonne piste.

Formes du travail de série

Déclinaison du sujet

La déclinaison du sujet peut prendre plusieurs formes y compris en même temps : variation de moments ou de saisons, variation d’angle ou de cadrage, variation de distances ou de « focales ».

Les variations de moments consistent à reprendre un même sujet et une même technique, mais en variant le moment de la journée ou la saison, et en incluant, ou non, des changements d’angle du sujet. Ce type de variation permet de dessiner/peindre un même sujet à travers le temps.

Les variations d’angle et de cadrage consistent à reprendre un même sujet et une même technique, mais en changeant le point de vue et en modifiant, ou non, l’éclairage. Ce type de variation permet de dessiner/peindre les faces cachées d’un sujet en l’abordant dans ses trois dimensions.

Les variations de distances ou de « focales » consistent à reprendre un même sujet et une même technique, mais en changeant la distance qui sépare l’observateur du sujet. Ce type de variation permet de dessiner/peindre un sujet dans une précision de détails ou de l’étendre à son environnement.

Déclinaison de la technique

La déclinaison de la technique peut prendre plusieurs formes : déclinaison de matières et de supports, ou déclinaison de techniques avec une même matière et un même support telles que les mouvements pointilliste, expressionniste, classique, impressionniste, maniériste, cubiste, etc.

Un même sujet peut ainsi être vu d’une multitude de façons et permettre d’explorer l’histoire de l’art en pratiquant les variations de l’expression.

Déclinaison du sujet et de la technique

La possibilité existe de manier ces deux types de déclinaisons afin de varier à l’infini l’exploration d’un sujet à l’aide de différents supports, matières, techniques, point de vue, moments, etc.

Absence de déclinaison

Enfin, on peut créer une série en étudiant une thématique à travers des sujets différents. Pour exemple, le thème « citoyen du monde » permet de réaliser une série de portraits tous différents les uns des autres à l’aide de costumes, d’arrières-plans, de types de peau, etc.

On peut aussi avancer dans une histoire à travers des situations qui peuvent être mises en relation. On se retrouve alors dans des thématiques plus conceptuelles ou plus généralistes comme le voyage, la liberté, l’amour, la mort, la folie, l’enfance, etc.
Ce travail peut se faire en utilisant différentes matières et techniques.

Séances d’exercices

L’esquisse et la recherche peuvent ainsi prendre des formes d’exercices en temps limité, où le dessin, à partir de mots-clés, permet à l’exécutant de sortir de ses limites ou de s’y confronter. En effet, dans le cadre d’un travail en temps imposé, on se pardonne plus facilement une erreur, ce qui permet de l’accepter et donc de ne pas la reproduire, ou moins souvent.

Ces exercices en temps rapide (de 10 secondes à 10 minutes) ont pour but de préparer aux séances de recherche où il est nécessaire de laisser parler son imagination sans le filtre de la raison et de la conscience afin d’ouvrir des pistes que l’on n’explorerait pas si l’on réfléchissait trop.

Cette démarche permet le lâcher-prise indispensable à l’exploration plus complète d’un sujet.

Demande de renseignements sur cet atelier

Demande de renseignements


Cet atelier peut être sous forme de stage court (une à quatre semaines) ou sous forme de stage long (trois trimestres).